Mariage champetre au biblenhof

Pauline et Xavier, c'est ce couple adorable que j'avais photographié à Strasbourg lors d'une balade au parc de l'orangerie pour leur séance engagement.

 

 

Je les ai retrouvés ce premier samedi d'août pour enfin couvrir leur journée de mariage.

 

Et c'est dansleur maison au coeur du bas-rhin, en Alsace, que nous nous sommes donnés rendez-vous; afin Pile pour la fin des préparaitfs pour que je puisse immortaliser en photo, lors d'un first-look, le moment où Xavier découvrira sa moitié dans sa sublime robe de mariée.

Quand je suis arrivé chez eux, j'ai tout suite ressenti du stress dans la maison. Surtout du côté du marié qui se préparait dans le sous sol, 2 étages en dessous de sa future femme... Une fois les derniers ajustements réalisés (nœud papillon et boutonnière pour Xavier ; chaussures et bijoux pour Pauline), nous nous sommes dirigés devant leur maison pour réaliser l'instant tant attendu : la découverte de la robe, et cela devant les regards de quelques curieux et enjoués de la famille. Il faut savoir qu'a ce moment-là j'ai déjà fait quelques photos de mon joli couple ensemble ... sans pour autant qu'ils ne voient. De quoi attiser le suspense !

Leur jardin n'étant pas le lieu le plus propice pour le first look, j'ai dû oublier la mise en scène telle que j'ai l'habitude de la faire, pour composer avec mon couple d'amoureux et leur petit balcon.

 

Finalement ça donne des photos un peu à la Roméo et Juliette, en somme 😊 ! Ils sont beaux. L'émotion est déjà là !

Après que d'autres invités les aient rejoints chez eux, nous partons en voiture jusqu'à la mairie. Arrivés devant l'hôtel de ville, nous avons suffisamment de temps pour que tout le monde se retrouve et puisse s'embrasser. Pour ma part, je profite de ces moments pour shooter quelques photos prises sur le vif, et surtout la joie et les larmes des mamans devant leurs enfants.

C'est l'heure ! On rentre dans la salle de la mairie, et chacun prends sa place. Pour une fois, et à ma grande surprise, la cérémonie n'a pas été aussi expéditive que d'habitude. L'adjoint au maire est un grand bavard ! Il nous raconte que lui aussi s'est marié en août, nous fait tout un discours sur le bonheur et le sourire, et est à deux doigts de pousser la chansonnette pour Pauline. Car oui, aujourd'hui c'est aussi l'anniversaire de ma marié !!! (Je soupçonne d'ailleurs un stratagème pour que le marié se souvienne de la date de leur mariage 😅...)

 

 

 

Après de beaux regards amoureux, beaucoup de complicité, quelques larmes, de grands sourires, deux gros "Oui" et un énorme baiser pour ponctuer le tout, nous partons de la salle pour nous rendre à l'église. Cette fois-ci à pied !! Honnêtement je pense, qu'un cortège d'une trentaine de robes et costumes circulant dans les rues de Schwindratzheim, n'est pas ordinaire. Ça ne passe pas inaperçu et ça attire les regards mais aussi les curieux qui félicitent les mariés !

Grace à la sœur (et témoin) de la mariée, le timing est parfaitement géré. Nous arrivons donc pile à l'heure pour la cérémonie religieuse. Une fois les mariés rentrés sous les yeux émerveillés de leurs invités, nous avons droit à une première surprise de la part du curé. Celui-ci, accompagné de la chorale paroissiale, se met à entonner un joyeux anniversaire pour les 28 ans de Pauline. La petite chorale et sa pianiste ont sacrément assurée ! Tout s'est déroulé pour que l'émotion soit palpable et que les mariés soient aux anges. Juste avant l'arrivée des alliances, le prêtre entame un discours poignant sur la simplicité la bienveillance de Pauline et Xavier (je confirme 😉) puis stupéfaction. Deuxième surprise du curé ! A la surprise générale, il s'éclipse une fraction de seconde pour aller chercher un cadeau qu'il a spécialement ramené pour les amoureux. Puis arrivent les alliances, la bénédiction, les serments de fidélité, le gros gros bisous, la signature et la sortie de l'église. Ça y est à ce moment-là le marié se détend et son stress le quitte.... Il était temps ! Allez plus une minute à perdre pour rester dans le timing et direction la petite auberge du Biblenhof avec cette fois-ci un cortège de voitures.

 

 

Une vraie surprise cet endroit...

Un ancien corps de ferme reconverti en hôtel restaurant, entouré de champs, avec une arrière cours abritant un préau dans l'ancienne grange où sont suspendus de vieux outils et des roues de charrettes. Bref un lieu au calme qui colle idéalement au thème champêtre du mariage. Je laisse tout le monde se diriger vers le vin d'honneur et profiter ! Après quelques minutes à chercher l'endroit idéal, je rassemble tout le monde pour la photo de groupe avec tous les invités. Puis on enchaine sur quelques photos de groupe traditionnelles avec les parents, grands-parents et frères & sœurs. Puis vient un moment que j'affectionne particulièrement, celui de la photo avec les témoins. C'est vraiment un moment spécifique où on sort des sentiers battus pour faire des photos moins figées. Aujourd'hui, les mariés se sont envoyés en l'air... avec l'aide de leur amis (y'avaient du monde quand même). Et oui, ni une ni deux, les temoins saisissent le marié pour lui apprendre a voler. Apres quelques essais, et le coup de main qui commencent a venir, Xavier décole dans la joie et les rires des convives. Pauline ne sera pas en reste, elle aussi sera gentiment jetée en l'air .

 

Je laisse la pression retomber, (mais pas dans les verres) puisque le vin d'honneur se poursuit dans une ambiance où chacun racconte son anectodes sur les amoureux. À mon arrivé j'avais également repéré, un petit espace tranquille attenant au restaurant. Il s'agit d'un petit jardin laissé qui sert désormais d'un enclos pour deux chevaux agés. Parfait etre en intimité lors de la séance couple. Comme le soleil commence a se coucher, j'en informe les mariés pour que nous puissions nous eclipser quelques instant. Seul bémol : la clôture est électrifiée. Ce n'est néanmoins pas un souci pour mes jeunes mariés qui passent haut la main l'épreuve du limbo 🤣. Quelques photos aux endroits de lumieres puis sur la vieille balancoire abandonnée suffisent pour documenter mon reportage.Promesse tenue ! Au final, on sera resté à peine 10 minutes loin des invités et du cocktail. Ils peuvent donc retournés aux cotés de leur proches pour profiter du champagne et des petits-fours. De mon coté, je m'imisse au plus pres des gens, discute et prends parts aux conversation, tout en volant des images de cet instant.

 

Viens alors le temps du lancé de bouquet. Comme le mariage est plutot intimiste et ne compte qu'une trentaine d'invités, on n'aura cette fois qu'une petite bataille puisque seules quatres filles ne sont pas encore mariées et peuvent donc participer. Se sera la belle-soeur de Xavier qui sera l'elue. Je crois que les choses snt bien faite puisque non seulement les aures ne sont pas vraiment demenée pour rattraper le bouquet au vol, mais en plus son mariage est déjà prévu.

 

La fin du vin d'honneur approche, chacun fini sa coupe de champagne ou son picon (on est en Alsace, ne l'oublions pas !) puis se dirige vers la salle pour le repas. L'espace privatisé se compose de deux pièces. Une belle petite salle aux poutres apparentes et à la décoration vintage : vieille cheminée, une collection de cruches d'époque, des cadres anciens, une machine a écrire, des outils de la ferme aux murs... C'est là que sera servi le repas. On y retrouve donc les tables avec les menus aux couleurs ocres ornés des photos de la séance couple sur strasbourg, un plan de table aux noms des fleurs champêtres jaunes, des clefs des champs pour les places et des fleurs qui rappellent le bouquet de la mariée avec ces immenses tournesols jaune. La piste de danse est dans la salle attenante. Sans chichi, la déco reste sobre et telle quelle. Seules quelques lumières supplementaires ont été disposées par le DJ pour créer une ambiance nécessaire à la soirée.

 

La soirée restera simple mais bon enfant, à l'image du couple. Quelques animations viendront néanmoins completer les moments de danse. Outre l'ouverture de bal sur la musique de xxxxxxx, un diaporama retracant en photos la vie des jeunes mariés a nottemnet été projeté. Instant particulier ou des larmes mélanquoliques font place aussi instantannément à des eclats de rire. Puis nous avons eu droit à une reprise de la chorgraphie apprise lors de l'EVJF. Et enfin une chasse aux trésors a été organisée pour retourver plusieurs enveloppes contenant des indices, qui , une voit mis bout à bouts, ont révélé le cadeau des témoins aux mariés. J'en dirait pas plus sur le contenu si ce n'est : valise, vacances, avion, soleil et bords de mer.

 

Pour ma part, après voir encore immortalisé en images quelques moments sur la piste de dance, prise en photo Pauline evant son cadeau d'anniversaire, je me suis eclipser discretement pour rentrer sur Strasbourg et commencer directement la sauvegarde des cartes mémoires.